Accueil du site > Opération du projet > Le projet Run Sea Science est structuré en opérations

Le projet Run Sea Science est structuré en opérations

Le projet Run Sea Science est structuré en opérations (WP) dotées d’un budget propre et décrites ci-dessous.

WP1 Gestion : Recrutement d’un gestionnaire, manager de projet pour 36 mois. Organisation de la coordination du projet, du bon déroulement de chacun des WP, gestion du budget global et des actions de communications.

WP2 Equipements : Amélioration des capacités matérielles, à travers l’achat d’équipements permettant de développer des programmes de recherche ayant trait à la biodiversité et à la dynamique des populations, aux ressources halieutiques et aquacoles, à l’éthologie animale et à la surveillance du milieu. Ce matériel permettra d’équiper le futur Pôle Régional Mer de La Réunion.

WP3 Recrutements : Amélioration des capacités humaines, à travers le recrutement de cinq post-doctorants et d’un ingénieur d’études qui mèneront des recherches dans les domaines précités. Ces créations d’emplois de scientifiques en CDD, pour 17 mois chacun, doivent bénéficier à des chercheurs établis à La Réunion ou réunionnais désirant revenir pour contribuer à l’essor scientifique de la région.

WP4 Colloques et séminaire : Le projet RUN Sea Sciences contribue significativement à l’organisation du 6e congrès international WIOMSA (Western Indian Ocean Marine Science Association) qui se tiendra à La Réunion et qui réunira 350 à 400 participants de 15 pays différents, autour du thème des écosystèmes marins. Suite à ce congrès un séminaire de moindre ampleur est organisé principalement par l’ARDA sur le thème de l’Aquaculture.

WP5 Echange d’expériences et création d’un réseau de chercheurs (Europe, région océan Indien) : Missions de 1 à 8 semaines à La Réunion pour des scientifiques étrangers reconnus et chez les partenaires étrangers pour des scientifiques réunionnais. Ainsi seront réalisés des échanges avec entre autres : Madagascar, les Seychelles, l’Afrique du Sud, les Açores, les Canaries, les Pays bas, la Russie, la Grèce, soit en tout une vingtaine d’échanges.

WP6 Dissémination : Rapprocher la science et la société, tel est l’objectif de cette opération en mettant en œuvre les NTIC et l’audiovisuel. Un documentaire de 13 minutes à destination du grand public sera coproduit et cofinancé par le Service Multimédia de l’Université, un site web interactif permettra au plus grand nombre de se tenir informé et d’apporter témoignages et documentations.

Retour